Eveil et parentalité positive

Parler à son enfant

Vous avez l’impression que parler à votre bébé est inutile car il ne peut ni comprendre ni répondre ? Détrompez-vous, la communication entre vous s’établit dès la grossesse  et ne résume pas à des mots !

In utero, bébé reconnaît déjà votre voix, même si celle-ci est déformée par le liquide amniotique.

A sa naissance, il interagit, ensuite, en permanence pour qui prend le temps de l’observer : il sourit, bouge son corps, s’endort, pleure, vous regarde fixement, gazouille, lève les mains… alors qu’il ne prononce ses premiers mots qu’aux alentours de 12 mois et qu’il n’acquiert complètement le langage que vers 3 ans.

Plus vous répondez à ses sollicitations et à sa curiosité, plus vous lui permettez d’apprendre ! 

Mais, essayez de lui parler comme à une vraie personne, en respectant ses humeurs et ses envies, afin de favoriser son développement cérébral. 

Selon des chercheurs américains, le niveau de langage utilisé par les parents pour parler à leur bébé aurait un impact sur sa réussite scolaire future. D’autant que c’est par le langage qu’il va construire son individualité et sa personnalité.

N’hésitez pas à échanger au-delà des couches, du sommeil ou du biberon. Dites lui des mots doux, expliquez-lui tout ce que vous faites, il vous manifestera tout son intérêt ! 

Prenez donc, dès le début, l’habitude de lui parler régulièrement. 

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.