Eveil et parentalité positive

L’initier aux langues étrangères

Grâce à leur ouïe développée, leur faculté d’imitation et leur sens de la communication, les bébés sont naturellement doués pour apprendre des langues étrangères. 

Jusqu’à un an, un bébé distingue très bien les phonèmes étrangers à sa langue. Avant 5 ans, il emmagasine et assimile facilement un très grand nombre d’informations. Mais, ces aptitudes s’effacent progressivement au profit des sons de sa langue maternelle.

Le fait pour un enfant de passer très tôt d’une langue à l’autre développe son esprit de synthèse, stimule sa mémoire, lui apprend à choisir les informations pertinentes, l’amène vers d’autres cultures et d’autres modes de communication. Contrairement à des idées reçues, l’apprentissage de deux langues simultanées n’entraîne pas de trouble du langage, même si bébé mélange parfois les deux langues lorsqu’il s’exprime.

Pas besoin d’être dans une famille bilingue ou de vivre à l’étranger pour initier bébé à une langue étrangère. Vous pouvez lui faire découvrir des imagiers multilingues, chanter dans une autre langue, le faire jouer avec des enfants étrangers…

En revanche, si bébé apprend très vite une langue étrangère, il va l’oublier tout aussi vite, s’il ne la pratique pas quotidiennement. Il est donc important de ne pas s’arrêter au bout de quelques mois. 

Et attention à ne pas pousser un enfant à apprendre une langue étrangère, s’il présente un retard de développement, des difficultés à être attentif, à pointer du doigt les objets et/ou à échanger 

Leave a Reply

Your email address will not be published.